• Peindre en plein air...sur les pas des grands maîtres

    L’impressionnisme est né en Normandie

    Depuis ses débuts, l’impressionnisme est lié à la Normandie. Impression, Soleil Levant, le célèbre tableau de Claude Monet, qui a donné son nom au mouvement artistique, a été peint en 1872 au Havre. Avec la diversité de ses paysages et ses ciels changeants, la Normandie est une source d’inspiration infinie pour les impressionnistes, qui cherchent à représenter le caractère éphémère de l’instant, les variations atmosphériques et les impressions fugitives.Boudin1.jpg

    Dès la 2e moitié du XIXe s., le peintre sort de son atelier et la peinture de paysage devient un genre à part entière. La Normandie tire parti de sa proximité avec Paris. L’essor des stations balnéaires fait alors de la région un lieu de villégiature prisé des artistes.

    Ainsi, de nombreux peintres entretiennent des liens forts avec la Normandie. Géricault est né à Rouen, Boudin à Honfleur et Millet à Gruchy, un hameau du nord du Cotentin. Monet passe son enfance au Havre, dont le port a fasciné Pissarro. Manet, Degas, Renoir, Gauguin, Whistler et Berthe Morisot viennent à plusieurs reprises sur la côte normande pour peindre falaises de craie ou plages de sable.

     

     

    Circuit autour du paysage en plein air:

     

    « Aux Lumières du Nord »

     

    L’  Atelier de peinture se remet en route,  et devient l’atelier de peinture en plein air, sur les pas des grands maîtres…

     

    Nicolas de Staël

     

    Le vendredi 27 juin 2014, au MUMA du Havre, Normandie.

     

    130821_expo_muma_bandeau_2013_2014_0.jpg

     

     

    Visite guidée de l’exposition, commémorant les 100 ans de la naissance du peintre.

     

    AMuma-630x0.jpg

    Dépassant l'opposition entre abstraction et figuration, dans une circulation entre Nord et Sud, Staël se confronte aux paysages et aux lumières de Normandie, d'Ile-de-France, du Pas-de-Calais, mais également de la Provence, de l'Italie et de la Sicile.

     

    « Nicolas de Staël. Lumières du Nord. Lumières du Sud » est la première exposition entièrement consacrée  au paysage dans l'œuvre de l'artiste, thème qui représente pourtant plus de la moitié des peintures réalisées pendant les quatre dernières années de sa vie, entre 1952 et 1955.

     

    imagesWSRYZ1K9.jpg

     

    L’atelier de plein air sur les pas des Impressionnistes,

    3 lieux phares…

     

    4-Impression-1872-Monet-embouchure-de-la-Seine-Le-Havre.jpg

                                               Monet  « Le Port du Havre »

     

     

     

    Au Havre : le Port du Havre; Monet.

     

    Etretat : la trace des impressionnistes ; Monet, Boudin.

     

    Yport : port de pêche ; sur les pas de Schuffenecker

     

    Rocher_Yport.jpg

           Schuffencker «  Yport »

     

    Au programme : découverte de grands maîtres et atelier plein air

     

     

    Vendredi 27, arrivée au Havre :

     

    Visite guidée de l’exposition De Staël

     

    + visite libre de la deuxième collection d’impressionnisme de France,

     

    Installation de notre atelier plein air : réalisation de pochades dédiées à Monet, « le port du Havre ».

     

     

     

    Samedi 28, arrivée à Etretat :

     

    La plage et falaises, sur les pas des impressionnistes…

     

    Installation de notre atelier plein air, réalisation de peinture à l’huile, dédiée à Boudin.

     

     

    Dimanche : arrivée à Yport :

     

    Port de pêche et falaises à l’infini,

     

    Installation de notre atelier plein air, réalisation de peinture à l’huile, dédiée au Grand Schuff’, selon Gauguin, (Emile Schuffenecker).

     

    Repas festif des peintres ; gastronomie locale au restaurant du port « la Sirène »

     

     

     

    Le côté pratique :

     

    - Voyage en autocar a/r, départ le vendredi 27 juin, de Huy et Ciney (heure à définir)

     

    - Logement 2 nuits d’hôtels en chambre double + petits déjeuners,

     

    - Repas, midi et soir, libres.

     

    - Un repas festif : cuisine régionale à Yport, au restaurant « La Sirène » hors boissons.

     

    - Retour le dimanche 29 juin, au soir vers Ciney et Huy.

     

    - Prix du séjour artistique : 290€

     

    Compte bancaire : L.Burvenich IBAN BE84 0001 5138 4159   

     paiement = inscription

     

     

    quelques minutes la Normandie impressionniste en images,

    cliquez ICI

     

     

    0 commentaire
  • Un artiste s'est invité à l'atelier:

    Dans le cadre de l'art de composer, nous découvrons quelques artistes tirant leur ligne de force de la Nature...


    Une ligne essentielle, un équilibre, une composition dynamique, une spatialité des couleurs,  du bruit et du silence.


    Un artiste s'est encore invité à l'atelier ,après Nicolas de Staël; voici Chu Teh Chun... 

    CHUTEH.jpg   

    Chu Teh-Chun, né le 24 octobre 1920 à Baitou Zhen dans le xian de Xiao, province de l'Anhui (Chine), est un peintre contemporain, installé en France depuis 1955. Peintre abstrait de la même génération que Zao Wou Ki, il a tracé son sillon personnel dans le paysagisme abstrait. INSPIRé de la nature.

     

    CHU04.jpg

     

    Découvrez un site qui le présente:

     

    CHU02.jpg

     

    cliquez  ICI

    CHU03.jpg

    0 commentaire
  • Un artiste s'est invité:

     

    imagesWSRYZ1K9.jpg 

    Nicolas de Staël

     

    un geste essentiel, une composition forte, une palette de couleurs riche

     

     

    imagesVII31ERX.jpgNicolas de Staël (baron Nicolaï Vladimirovitch Staël von Holstein, né le 5 janvier 1914 à Saint-Pétersbourg, mort le 16 mars 1955 à Antibes, est un peintre français originaire de Russie, issu d'une branche cadette de la famille de Staël-Holstein.


    La carrière de Nicolas de Staël s'étale sur quinze ans — de 1940 à 1955 —, à travers plus d'un millier d'œuvres, influencées par Cézanne, Matisse, van Gogh, Braque, Soutine et les fauves, mais aussi par les maîtres néerlandais Rembrandt, Vermeer et Hercules Seghers.

    imagesD4P5NC7T.jpgSa peinture est en constante évolution. Des couleurs sombres de ses débuts (Porte sans porte, 1946 ou Ressentiment, 1947), elle aboutit à l'exaltation de la couleur comme dans le Grand Nu orange (1953). Ses toiles se caractérisent par d'épaisses couches de peinture superposées et un important jeu de matières, passant des empâtements au couteau (Compositions, 1945-1949) à une peinture plus fluide (Agrigente, 1954, Chemin de fer au bord de la mer, soleil couchant, 1955).

    images7BE2W8OU.jpgRefusant les étiquettes et les courants, tout comme Georges Braque qu'il admire, il travaille avec acharnement, détruisant autant d’œuvres qu'il en réalise. « Dans sa frénésie de peindre il côtoie sans cesse l'abîme, trouvant des accords que nul autre avant lui n'avait osé tenter. Peinture tendue, nerveuse, toujours sur le fil du rasoir, à l'image des dernières toiles de Vincent van Gogh qu'il rejoint dans le suicide[2]. »

    Nicolas de Staël meurt à 41 ans en se jetant par la fenêtre de son atelier d'Antibes. Il est enterré dans le cimetière de Montrouge. 

    nicolas_de_stael(1).jpg

     

     nicolas-de-stael.jpg

    voir également:

    http://art-deco.france.pagesperso-orange.fr/stael.htm

     

    nicolas-de-stael-lumieres-du-nord-lumieres-du-sud-muma-du-havre-10871512.jpg

    Un évènement:

    De Staël au Havre


    "Lumières du Nord. Lumières du Sud"

    du 7 juin au 9 novembre 2014




    Coordonnées

    Musée d'art moderne André Malraux - MuMa Le Havre

    2, boulevard Clemenceau - 76600 Le Havre

    Tel. : 0033 (0)2 35 19 62 62

    Courriel : contact-muma@lehavre.fr

    0 commentaire